Jean Giraud,
alias Mœbius ou encore Gir, est un auteur et dessinateur légendaire de la bande dessinée.
Né en 1938 à Nogent-sur-Marne, il entre aux Arts Appliqués à Paris en 1954.

Il quitte la France deux ans plus tard afin de rejoindre sa mère au Mexique où il séjourne huit mois. Il s’imprègne des paysages du désert à l’instar de son maître Jijé (Joseph Gillain) dont il devient l’assistant et avec il participe à la création d’un épisode de Jerry Spring, La Route de Coronado (1960) dont le personnage principal inspirera celui de Blueberry.
En 1963, il crée avec Jean-Michel Charlier – à l’époque directeur de la revue Pilote – la série Blueberry, qu’il poursuit après sa disparition et qui compte aujourd’hui une trentaine d’albums, sans compter un nombre équivalent d’œuvres réalisées en collaboration avec d’autres artistes, scénaristes et dessinateurs.
Parallèlement sous la signature de MOEBIUS, il inaugure dès 1962 une nouvelle source d’inspiration tournée vers l’humour, le fantastique et la science-fiction. Il est aussi l’auteur de nombreuses illustrations, peintures et travaux publicitaires.

Cofondateur en 1975 de la revue Métal Hurlant et de la maison d’édition Les Humanoïdes Associés, Jean Giraud y développe un style unique signé Mœbius.
Il y publie des œuvres révolutionnant l’aspect créatif de la bande dessinée tels que Arzach (1976) ou Le Garage hermétique (1979) dont il est aussi le scénariste.
Sur un scénario d’Alejandro Jodorowsky, il entame ensuite le récit des aventures de John Difool dans L’Incal (1980), série dont le succès le place parmi les dessinateurs les plus innovants en matière de science-fiction puis il débute la série Le Monde d’Edena.
Ses dessins ont aussi retenu l’attention de grands réalisateurs avec qui il a collaboré sur plusieurs films : Alien de Ridley Scott (costumes), Les Maîtres du temps de René Laloux (story-board), Tron de Steven Lisberger (costumes), Abyss de James Cameron (créatures sous-marines) ou encore Le Cinquième Élément de Luc Besson, pour n’en citer que quelques-uns.
Au milieu des années 1980, Jean Giraud part vivre aux États-Unis pour développer ces projets cinématographiques ainsi que l’écriture de ses propres scénarios.
A partir de 1988, il retrouve la France. Auprès d’une nouvelle famille, Il continue sa carrière, reprenant ses séries phares Blueberry au scénario et au dessin (Mister Blueberry, Dust, Ok Corral, Geronimo, etc…), la suite du monde d’Edena (la déesse, Stel, SRA, les Réparateurs), la Folle du sacré cœur et plusieurs projets de films : Starwatcher, Arzak Rapsody, La planète encore….

En 1997 il refonde sa propre maison d’édition avec sa femme Isabelle, Mœbius Productions / Stardom, où ils publient des livres dont la série Inside Mœbius ainsi que le dernier album d’Arzach, L’Arpenteur et des éditions limitées précieuses. Ils éditent également des sérigraphies, digigraphies et organisent des expositions dédiées à son œuvre depuis une dizaine d’années en France ainsi qu’en Europe (Allemagne, Belgique, Italie…) et en Asie (Corée, Japon).

Une grande exposition lui est consacré à la Fondation Cartier à Paris, intitulée MOEBIUS-TRANSE-FORME d’octobre 2010 à mars 2011.

Il décède à Paris, le 10 mars 2012.
Biographie