Le Monde du Major

Le Garage Hermétique est issu d’une expérience entamée dans le magazine Métal Hurlant. En 1979, Mœbius réalise deux planches en noir et blanc d’une courte histoire intitulée « Le Garage de Jerry Cornelius », un nom emprunté à l’univers de Michael Moorcock, célèbre auteur de science-fiction.
Sous l’impulsion de Jean-Pierre Dionnet, cofondateur de Métal hurlant, Mœbius, improvise alors, dans une fièvre créatrice apparemment désordonnée, ce qui deviendra un moment marquant de la bande dessinée française. Il en résulte un labyrinthe onirique, un «laboratoire » d’idées, sans fin ni début. Le Garage Hermétique est un astéroïde, une sorte de planète artificielle contenant plusieurs mondes superposés. Il a été créé par le major Grubert , archétype de l’explorateur, qui traverse le temps et l’espace grâce à des portes inter-dimensionnelles, idée que l’on trouve dans les romans de Philip José Farmer ou Philip K. Dick.

De la Malourde chantante au Plasme volant en passant par Peticok, le bestiaire fantastique de la Faune de Mars dessiné entre 2006 et 2007 regroupe une centaine de créatures étranges peuplant le futur de la planète Mars. Moebius y a « laissé courir sa plume d’un trait rêveur et aléatoire » guidé par son personnage fétiche, le Major Grubert. On y retrouve  l’univers du Garage Hermétique dans ce qu’il a de plus mystérieux, fantastique et humoristique.

LE MAJOR
Naissance en
Au dessin et au scénario : Jean Giraud Mœbius

APPDRAG_SHOP_VAR_TAGS

APPDRAG_SHOP_VAR_TITLE

APPDRAG_SHOP_VAR_PRICE